Déni de justice contre le journaliste Khaled Drareni

Publié le 12 Août 2020

ALGÉRIE. Accusé d’« atteinte à l’intégrité du territoire national » après avoir couvert, le 7 mars 2020 à Alger, une manifestation du mouvement « Hirak », le journaliste et confrère Khaled Drareni vient d’être condamné à trois ans de prison ferme.

L’association “MÉDIAS & DÉMOCRATIE” condamne fermement ce déni de justice qui montre le sort que réserve le nouveau pouvoir algérien à la presse indépendante. M&D invite tous les journalistes de son réseau (en France et en Afrique) à faire connaître cette décision scandaleuse commanditée par les autorités d’Alger.

Source : Le Monde

Pour le Comité

Olivier Piot, directeur de M&D

Écrit par Olivier Piot

Journaliste indépendant (Le Monde diplomatique, Géo, Le Monde Afrique…) Fondateur de M&D en 2015

Articles reliés

Soutien au journaliste Moussa Aksar

Soutien au journaliste Moussa Aksar

Nous apprenons que notre confrère nigérien, le journaliste d’investigation Moussa Aksar, membre du Comité de pilotage de la plateforme franco-africaine Médias & Démocratie, vient de porter plainte « contre x » pour diffamation suite à des écrits parus sur les...

Comité de pilotage Tunis – Mars 2020

Lors de sa réunion à Tunis, le 4 mars 2020, les membres du Comité de pilotage* de Médias & Démocratie (M&D) ont discuté de la question du renouvellement du partenariat de la plateforme avec l’Agence CFI en 2020. Lauréat 2019 du programme MediaLab Campus de...